A la découverte de Villaines-sous-bois... 

La commune de Villaines-sous-bois s'étend sur 189 ha, dans la partie sud du canton de Viarmes, dans le Val d'Oise.

Sa population à peine supérieure à 600 habitants et sa superficie en font, avec Seugy et Noisy-sur-Oise, une des communes les plus petites du canton. Son altitude moyenne est de 120 mètres.

Un petit peu d’histoire...

Grâce au manuscrit de l’abbé Colin, écrit au milieu du 19e siècle, on connait bien l’histoire de Villaines sous bois depuis le 18e siècle. Le nom de Villaines apparaît pour la première fois sur un acte de 1294, par lequel Mathieu de Montmorency, Chambellan de France, cède l’abbaye de St Denis, en échange du fief de Berneval en Caux, six villages dont Villaines.


Quatre dynasties vont alors posséder Villaines :
- de 1368 à 1476 les "Villaines"
- de 1477 à 1597 les "Guyard"
- de 1598 à 1640 les "Verthamont"
- de 1641 à 1786 les "Leboulanger"

A partir de 1710, l’histoire de Villaines est très liée à celle de Maffliers dont Auguste Macé-Leboulanger avait acquis la baronnie en 1656.
En 1804, Villaines était un petit bourg comptant 145 habitants dont le territoire était à peu de chose près ce qu’il est aujourd’hui.
Depuis le 18e siècle, Villaines s’appelait Villaines-en-France ; en 1922, pour se distinguer d’autres communes, le village prend le nom de Villaines-sous-Bois.


Bâtiments publics

L’église a été restaurée en 1995. Son gabarit et son architecture discrète sont adaptés à l’échelle du centre du village. La cloche et le choeur qui datent de la fin du 17ème siècle sont classés. 

 

          L’ancienne mairie est un batiment typique de la fin de la IIIème république.

 

 

         La nouvelle, quant à elle, propriété de caractère, a été construite en 1925.